27/02/2012 | communication | PDF | imprimer | 
No 3

Toggenbourg, Jean de

Mentionné pour la première fois vers 1468, pour la dernière en 1491, citoyen de Schwytz. Fils illégitime du comte Frédéric VII ( -> 1). Chirurgien et opérateur de la cataracte. Selon le manuel Chirurgia, de Hieronymus Brunschwig (1497), T. retira, vers 1468, une pointe de flèche plantée dans le bras de Matthias Ier, roi de Hongrie, ce qui lui valut d'être anobli. Il fut député des Confédérés auprès de l'empereur en 1475 et envoyé du margrave de Brandebourg à la Diète en 1480. A la foire de Leipzig en 1477, il vanta ses talents de chirurgien. La même année, il fit faire une copie du traité de chirurgie de Heinrich von Pfalzpaint (auj. à la Bibliothèque de la bourgeoisie de Berne). En 1481, sa femme, restée à Kempten (Allgäu), lui intenta un procès. Il fit en 1491 un pèlerinage à Tours, où il se procura une relique de saint Martin qu'il remit à Schwytz.


Bibliographie
– C. Brunner, Die Verwundeten in den Kriegen der alten Eidgenossenschaft, 1903
VL, 4, 783-784

Auteur(e): Urs Leo Gantenbein / LA