27/04/2005 | communication | PDF | imprimer | 

Canobbio

Comm. TI, distr. de Lugano, sur une hauteur au nord de Lugano. 712 Canobli. 190 hab. en 1626, 185 en 1709, 142 en 1769, 153 en 1801, 284 en 1850, 362 en 1900, 653 en 1950, 1825 en 2000. Inscription romaine et tombes à incinération du IIIe s. apr. J.-C. Au Moyen Age, C. fut une curtis de l'abbaye milanaise de Saint-Ambroise. L'église dédiée à saint Cyr, l'une des possessions à C. de l'abbaye de San Pietro in Ciel d'Oro de Pavie, est attestée en 863. Le couvent de Sainte-Catherine à Lugano, de l'ordre des humiliés, avait également des biens à C. L'ancienne localité de Conago (encore mentionnée en 1335) fut incoporée à C. avec son église Saint-Sylvestre. Après avoir été détachée de l'église mère de Lugano (1472), C. dépendit de Comano, puis devint paroisse en 1643. Deux papeteries furent en activité à C.: celle des Pocobelli (1712), qui appartint ensuite aux Fumagalli, fut transformée vers 1900 en briqueterie; celle, moins ancienne (1848), des De Marchi d'Astano passa aux Bernasconi de Chiasso. De 1960 à 1990, la population a doublé; les personnes occupées dans le secteur tertiaire sont toujours plus nombreuses. Centre scolaire cantonal (secondaire inférieur et supérieur) et centre commercial.


Bibliographie
AST, no 3, 1960, 135
– V. Gilardoni, Il Romanico, 1967, 264-265
– G. Gianinazzi, S. Vassere, éd.,Canobbio, 2002

Auteur(e): Antonio Gili / LT