No 1

Rhenanus, Beatus

naissance 22.8.1485 (Beat Bild) à Sélestat (Alsace), décès 20.7.1547 à Strasbourg. Fils d'Anton Bild, maître boucher, et de Barbara Kegel, de Rheinau. Surnommé aussi Rhinower. ∞ Anna Braun. Ecole latine à Sélestat. A Paris (1503-1507), R. étudia notamment chez Lefèvre d'Etaples et fut correcteur chez Jean Petit et chez Henri Estienne, puis il s'installa à Strasbourg en 1507. Dès 1511, il apprit le grec à Bâle avec Johannes Cuno. Avec le Bâlois Jean Froben, il imprima en 1513 une édition des Adagiorum veterum Collectanea d'Erasme dont il fut à Bâle l'assistant et l'ami dès 1514. En 1519, il édita pour lui les Opera Q. Septimii Florentis Tertulliani avec une introduction critique sur la primauté de la papauté. Son attitude bienveillante à l'égard de la Réforme l'amena à éditer en 1522 le Defensor pacis (1324) de Marsile de Padoue, œuvre qui remettait l'Eglise en question. Les textes des humanistes rhénans étaient centrés sur la condamnation de la scolastique médiévale et une critique de Rome favorable à l'empereur et à l'Allemagne. Comme la ligne modérée suivie par Erasme finit par être étouffée à Bâle aussi, R. repartit en 1527 pour Sélestat, restée catholique, et s'y consacra à l'étude. Il resta suspect de sympathie pour les idées luthériennes malgré son adhésion formelle à l'ancienne foi.

Son œuvre maîtresse, Rerum germanicarum libri tres (1531) est considérée comme marquant le début de l'historiographie allemande critique et moderne qui dépasse le genre de la chronique et se détache des héros et des batailles. Sa notion de media antiquitas est à la base de la conception moderne du Moyen Age. Ses recherches fondées sur les sources intégraient aussi des éléments ethnologiques et toponymiques, ainsi que les témoignages critiques d'auteurs antiques, notamment de l'historien Velleius Paterculus, redécouvert dans un manuscrit de Murbach. Sa bibliothèque, largement conservée, passa à Sélestat en 1553 (Bibliothèque humaniste). R. fut anobli en 1523 par Charles Quint.


Sources imprimées
– A. Horawitz, K. Hartfelder, éd., Briefwechsel des Beatus Rhenanus, 1886 (réimpr. 1966)
Bibliographie
– B. von Scarpatetti, «Beatus Rhenanus, historien de la paix», in Annu. des amis de la Bibl. humaniste de Sélestat, 35, 1985, 253-260
– J. Hirstein, éd., Beatus Rhenanus (1485-1547), 2000
– F. Mundt, Beatus Rhenanus, 2008

Auteur(e): Beat von Scarpatetti / FP