No 1

Pogge, Le

naissance 11.2.1380 (Gian Francesco Poggio Bracciolini) à Terranuova dans la haute vallée de l'Arno (auj. Terranuova Bracciolini, I), décès 30.10.1459 à Florence, sépulture Santa Croce à Florence. Fils de Guccio, droguiste, et de Iacoba Frutti. ∞ 1436 Vaggia de' Buondelmonti, fille de Ghino di Manente, podestat. Notaire et humaniste. Clerc puis secrétaire de la curie pontificale dès 1403 avec des interruptions (séjour en Angleterre de 1418 à 1423), chancelier à Florence dès 1453. Participant au concile de Constance entre 1414 et 1418, B. découvrit dans des couvents suisses, allemands et français des manuscrits d'auteurs antiques, tels Quintilien, Cicéron, Plaute, Lucrèce et Tacite. Il laisse des traités philosophiques et politiques, des dialogues (De avaritia, Contra hypocritas, etc.), des pamphlets (Invectivae), une collection d'anecdotes et de sentences (Facetiae) et une histoire de Florence. Ses lettres sont de grande importance; il y évoque par exemple Baden en 1416/1417 (?), le couvent de Saint-Gall ou l'exécution de Jérôme de Prague.


Oeuvres
– H. Harth, éd., Lettere, 3 vol., 1984-1987
Bibliographie
DBI, 13, 640-646
– Feller/Bonjour, Geschichtsschreibung, 1, 120
– R. Mächler, «Poggio Bracciolini», in Badener Neujahrsblätter, 55, 1980, 33-50
Poggio Bracciolini: 1380-1980, 1982

Auteur(e): Veronika Feller-Vest / PM