No 7

Savoie, Charles II (III) de

naissance 10.10.1486 à Chazey (Bugey), décès 17.8.1553 à Verceil (Piémont). Fils de Philippe II, duc de S., et de Claude de Brosses. ∞ Béatrice, fille de Manuel Ier, roi de Portugal. Charles II dans l'historiographie italienne, III dans la française. Succédant en 1504 à son demi-frère Philibert II à la tête du duché, S. fut confronté à de nombreux problèmes internes, notamment financiers, ou encore politiques, comme la rivalité toujours plus importante entre les noblesses savoyarde et piémontaise, qu'il essaya de rassembler autour de la dynastie en rénovant l'ordre du Collier (dès lors ordre de l'Annonciade, 1518). Ses tentatives pour contrôler Genève échouèrent. Il dut aussi se positionner sur le plan européen dans la rivalité entre Charles Quint et François Ier. Sa situation devint catastrophique en 1536, lorsqu'il perdit la quasi-totalité de ses Etats, au profit de la France d'une part, de Fribourg, Berne et du Valais de l'autre, ces derniers s'emparant du Pays de Vaud et du Chablais. Il ne lui resta plus que Nice, le val d'Aoste et Verceil, où il se retira alors. Il fut jugé sévèrement par ses contemporains et l'historiographie, même si plusieurs de ses initiatives, notamment administratives, démontrent un certain sens politique.


Bibliographie
DBI, 20, 294-304
– P.G. Patriarca, La riforma legislativa di Carlo II di Savoia, 1988
La Renaissance en Savoie, cat. expo. Genève, 2002, 14-26
– A. Barbero, Il ducato di Savoia, 2002, 197-256, 310-321

Auteur(e): Bernard Andenmatten