19/02/2014 | communication | PDF | imprimer | 

Tegna

Ancienne comm. TI, distr. de Locarno, formant depuis 2013 la comm. de Terre di Pedemonte, avec Cavigliano et Verscio. Située sur un plateau au confluent de la Melezza et de la Maggia, comprenant le hameau de Ponte Brolla. Avec les communes de Verscio et de Cavigliano, T. forme la région des Terre di Pedemonte (qui comprenait Auressio jusqu'en 1798). 1238 Tenia. Env. 200 hab. en 1591, 55 feux en 1692, 196 hab. en 1801, 240 en 1850, 225 en 1900, 322 en 1910, 393 en 1950, 661 en 2000. Sur l'éperon rocheux qui domine le village, on a mis au jour les restes du "château" de T., des tombes de l'âge du Bronze, l'enceinte d'une fortification de La Tène, les vestiges d'un édifice de l'époque romaine de plan carré avec une citerne centrale et, situés au-dessus, les murs d'une petite forteresse médiévale. Autrefois partie de la communauté (vicinanza) de Pedemonte, T. forma une communauté autonome dès 1464, conservant des biens indivis dans le Comune maggiore de Pedemonte. L'église Notre-Dame-de-l'Assomption (mentionnée au XIVe s.) se sépara de l'église mère Saint-Fidèle de Verscio en 1692/1693. Au-dessus du village se trouve l'oratoire de la Madonna delle Scalate ou Sainte-Anne (XVIIe s.). Dans le passé, l'économie de la commune reposait sur les revenus de l'agriculture et de l'élevage, auxquels vinrent s'ajouter au XVIe s. ceux de l'émigration saisonnière des portefaix à Livourne. Dans les premières décennies du XXe s., de nombreux ouvriers et mineurs venus de Toscane s'établirent à T.; ils travaillaient à la construction de la ligne Locarno-Domodossola et à celle des galeries pour les bassins de compensation des centrales hydro-électriques. A Ponte Brolla se trouve un stand de tir, propriété de la commune de Locarno depuis 1933. En août 1978, T. fut dévasté par une inondation. Entre 1980 et 2000, la proximité de l'agglomération de Locarno a favorisé une forte croissance démographique. En 2000, environ les trois quarts de la population active travaillaient à l'extérieur. En 2005, le secteur primaire offrait 14% des emplois et le secondaire 32%.


Bibliographie
– A. Gersten, «Castello di Tegna», in RSAA, 1969, 117-150
– O. Silacci et al., Centovalli e Terre di Pedemonte, 1988

Auteur(e): Rodolfo Huber / DW