15/11/2010 | communication | PDF | imprimer

Ronco sopra Ascona

Comm. TI, distr. de Locarno, située sur les pentes dominant le lac Majeur, comprenant les hameaux de Fontana Martina et Porto Ronco. 1264 Roncha, 1498 Ronca de Scona. 378 hab. en 1850, 257 en 1900, 540 en 1950, 745 en 1980, 659 en 2000 (dont 34% de germanophones). Avec Ascona, R. forma une communauté (vicinia), attestée dès 1321 (statuts de 1369), avant de s'en séparer en 1641. A l'époque moderne, le village fit partie du bailliage de Locarno. En 1626, l'église paroissiale Saint-Martin (mentionnée dès 1498) se détacha de l'église mère d'Ascona, dont dépendit encore la nomination du curé de 1632 à 1813. Les principales activités économiques étaient la viticulture et l'élevage. De nombreux habitants émigrèrent d'abord en Toscane, où, notamment, ils détenaient avec d'autres le monopole du portage à la douane de Florence et de Livourne, puis outre-mer au XIXe s. Lieu de villégiature depuis le milieu du XXe s., R. connut un intense développement (construction de nombreuses résidences secondaires). En 2000, les trois cinquièmes de la population active travaillaient à l'extérieur.


Bibliographie
MAH TI, 2, 1979, 187-214
– C. Schwarz-Ammann, éd., Ronco sopra Ascona, 2007

Auteur(e): Rodolfo Huber / AMC