Batliner, Gerard

naissance 9.12.1928 à Eschen (FL),décès 25.6.2008 à Eschen, cath., d'Eschen. Fils d'Andreas, petit paysan, et de Karolina Schafhauser. ∞ 1965 Christina Negele, de Triesen (FL). Gymnase à Schwytz, études de droit (doctorat en 1957) à Zurich, Paris et Fribourg, de philosophie à Fribourg-en-Brisgau, puis activités dans un cabinet d'avocats. Vice-président du parti bourgeois progressiste (1958-1962). Conseiller communal (exécutif) et vice-président d'Eschen (1960-1962). Chef du gouvernement du Liechtenstein de 1962 à 1970, B. mit l'accent sur la politique extérieure et la politique culturelle (fondation d'une école de musique, collections d'art de l'Etat). Depuis 1970, il fut avocat à Vaduz. Député à la Diète de 1974 à 1982 (président 1974-1978), il s'intéressa au Conseil de l'Europe et fut notamment vice-président de l'Assemblée parlementaire en 1981-1982. Membre de la Commission européenne des droits de l'homme (1983-1990) et, depuis 1991, de celle pour la démocratie par le droit, dite Commission de Venise. Juge à la cour de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe dès 1990. B. se consacra aussi aux sciences: cofondateur de la Société académique du Liechtenstein (1951), il en dirigea la maison d'édition de 1972 à 1998 et a écrit de nombreux ouvrages sur le Liechtenstein. C'est à son initiative que fut fondé l'Institut du Liechtenstein à Bendern en 1986. Nombreuses distinctions, tels les titres de conseiller de justice du prince (1970) et de docteur honoris causa de l'université de Bâle (1988).


Bibliographie
– A. Riklin et al., éd., Kleinstaat und Menschenrecht, 1993 (avec liste des œuvres)

Auteur(e): Paul Vogt / FS