No 1

Ospelt, Josef

naissance 9.1.1881 à Vaduz, décès 1.6.1962 à Vaduz, cath., de Vaduz. Fils de Julius, paysan et boursier communal, et de Maria Seger. ∞ 1916 Mathilda O., fille de Joseph Anton, maître maçon. Secrétaire (1912-1920), trésorier (1918-1922), O. fut le premier chef autochtone du gouvernement du Liechtenstein (1921-1922). Agent d'affaires, il fut président du conseil d'administration (1928-1949), puis du conseil de surveillance (1950-1957) de la Banque nationale du Liechtenstein. Président de la cour constitutionnelle (1930-1953) et membre du Parlement du Liechtenstein (1930-1932). Membre fondateur et président (1928-1955) de la Société d'histoire de la principauté du Liechtenstein, il rédigea de nombreux articles pour ses publications annuelles. Il fut en outre caissier de Caritas (1923-1960). O. participa à la fondation du parti progressiste des citoyens et se distingua par ses idées conservatrices et sa fidélité à la monarchie et à l'Eglise. En 1921, il reçut le titre de conseiller du prince.


Bibliographie
– D. Beck, «Fürstlicher Rat Josef Ospelt», in JbFL, 62, 1962, 5-12
Liechtensteiner Volksblatt, 5.6. et 9.6.1962

Auteur(e): Rupert Quaderer / RHD