Maillardoz, de

Famille déjà qualifiée de noble à l'époque savoyarde, originaire de Rue, où elle occupait traditionnellement la charge de châtelain. Elle apparaît en 1230 avec Ulrich. Des branches s'établirent dans le Pays de Vaud et, en 1526, en Maurienne. La branche savoyarde s'éteignit en 1650, la branche vaudoise protestante à la fin du XVIIIe s. Pancrace fut admis dans la petite bourgeoisie de Fribourg en 1607, ses fils Nicolas et Jean dans le patriciat en 1627. Louis XV conféra le titre héréditaire de marquis à Jean Roch Frédéric ( -> 4) en 1763. Les M. actuels sont tous issus de Béat Louis (décès 1678), les autres rameaux fribourgeois s'étant éteints avant la fin du XIXe s.

Jusqu'au XIXe s., les M. s'allièrent surtout à des patriciens ou nobles fribourgeois. Leurs possessions, documentées dès le XVe s., se trouvaient à Rue, Arlens, Blessens, Chapelle (Glâne), Ecublens, La Joux, Montet (Glâne), Morlens, Promasens et Ursy. Ils possédaient depuis 1451/1456 le patronage de l'autel de la Sainte-Trinité à l'église Saint-Nicolas de Rue, future paroissiale dont Pierre avait été l'un des fondateurs en 1306.

Ils fournirent avant 1847 deux avoyers, François Pierre Nicolas ( -> 3) et Jean Pierre Philippe Ignace (décès 1813), plusieurs membres du Petit Conseil (dès 1691), du Conseil d'Etat, tel Philippe ( -> 6), des Soixante (dès 1654) et du Grand Conseil (dès 1650), ainsi que des baillis, deux bourgmestres et des secrétaires du Conseil. Nombre d'entre eux embrassèrent l'état ecclésiastique, comme Perronette ( -> 5), Marie-Joseph (décès 1707), abbesse de La Fille-Dieu, Antoine Constantin (décès 1754), abbé d'Hauterive, Charles ( -> 2) et Béat Louis (décès1754), précepteur et confesseur des fils du roi de Pologne Auguste III. Plusieurs furent officiers supérieurs au service de France, comme Antoine Constantin ( -> 1) et Jean Roch Frédéric, ou d'Autriche, comme le lieutenant-colonel Henri Ignace (décès 1757), défenseur de Fribourg-en-Brisgau contre les Français en 1713.


Bibliographie
– F.-A. de La Chesnaye Des Bois, Dict. de la noblesse, contenant les généal., l'hist. et la chronologie des familles nobles de France, 12, 31868, 765-808
Almanach généal. suisse, 5, 396-399
– A. d'Amman, «Lettres d'armoiries et de noblesse concédées à des familles fribourgeoises», in AHér.S, 37, 1923, 35-37
HS, III/3, 235-236, 595, 690; V/2, 259, 260, 448
– M. Grandjean et al., Rue, 1999

Auteur(e): Hubert Foerster / PM