No 1

Zai, Peter

naissance 4.12.1855 à Tarcento (Frioul), décès 12.12.1936 à Kerns, cath., de Tarcento, puis d'Untersiggenthal (1875-1887), de Turgi (1884) et de Kerns (1907). Fils de Paolo Giacomo et de Maddalena Colombo. ∞ 1) Katharina Kappeler, fille de Louis Kappeler, 2) Monika Durrer. Scolarité à Lugano, études d'ingénieur à l'EPF de Zurich (dès 1881), stage dans la filature de son futur beau-père à Turgi. En 1889, Z. construisit une des premières conduites de transmission d'énergie de Suisse, reprit la fabrique de son beau-père et la sortit de la crise grâce à l'électrification. En 1895, il créa la Société d'industrie électrochimique de Turgi (Elektrochemie Turgi de 1951 à 1997), dirigée dès 1897 par son beau-fils Hans Landolt, et travailla au développement de l'économie électrique du canton d'Argovie. Après le décès de sa première femme, Z. tenta, en 1901, de transformer la filature en une coopérative mais le veto des associés fit échouer la participation des travailleurs. En 1903, il déménagea à Kerns, où il fut l'initiateur de la centrale électrique communale. Cofondateur de la Banque de commerce d'Obwald (1908). Membre du comité directeur du parti radical nouvellement fondé, puis député au Grand Conseil obwaldien (1908-1909). Politicien passionné dès ses débuts en Argovie, Z. fut une plume polémique en Obwald dans ses journaux Die Lanzette et Der Initiant.


Oeuvres
Der aargauische Hofstaat, 1900
Die Katharinenstiftung von 1901 in Turgi, s.d.
Die Kernserwerk-Affäre, 1923-1924
Bibliographie
Der Unterwaldner, 19.12.1936
BLAG, 892

Auteur(e): Niklaus von Flüe / FP