22/04/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Indemini

Comm. TI, distr. de Locarno, à 938 m d'alt., dans la partie supérieure du val Veddasca à la frontière italienne. 1260 Indemine. Env. 200 hab. en 1591, 376 en 1683, 287 en 1801, 409 en 1850, 340 en 1900, 206 en 1950, 64 en 1970, 39 en 2000. Au Moyen Age, la vicinia d'I. faisait partie de la communauté du Gambarogno. Au XVIIe s., des controverses l'opposèrent aux vicinie de la Veddasca et du Malcantone au sujet de la propriété de forêts et d'alpages; d'autres, relatives aux limites, furent réglées par le traité de Varèse (1752). En 1800, le gouvernement de l'Helvétique envisagea la cession d'I. à la République cisalpine en échange de Campione d'Italia. La vice-paroisse fut constituée en 1556 après sa séparation de Vira; l'église Saint-Barthélemy, qui date probablement d'avant 1213, fut agrandie au XVIIe et refaite au XIXe s. La commune est restée longtemps isolée; une route carossable fut construite sur le versant suisse en 1917-1918, celle qui mène en Italie date de 1964. I. a conservé son aspect de village rural. Les habitants se consacraient autrefois à l'agriculture, qui a fortement diminué surtout depuis 1970-1980. Certains étaient des maçons et travaillaient même à l'étranger. I. est dépeuplé pendant une grande partie de l'année, mais connaît une assez grande affluence touristique durant l'été (auberge de jeunesse, 1987-1990).


Bibliographie
– V. Gilardoni, Père Rocco da Bedano, «Riviera del Gambarogno», in AST, 38, 1969, 129-139
MAH TI, 3, 1983, 37-48

Auteur(e): Graziano Tarilli / DW