Aebli [Eblin, Kilchmatter]

Famille de magistrats (XIVe-XVIe s.), originaire du bourg de Glaris. Certaines branches portèrent jusqu'au XVIIIe s. le surnom de Kilchmatter. Bilgeri Kilchmatter, bailli autrichien de Glaris, est attesté en 1370, Rudolf et Aeblin Kilchmatter sont en 1372 garants vis-à-vis du couvent de Säckingen (D). Kuoni A. fut une des victimes du massacre de Weesen en 1388. Des membres de la famille furent reçus bourgeois de la ville de Zurich entre le XIVe et le XVIe s. Werner ( -> 7) et Hans ( -> 2) revêtirent la charge de landamman de Glaris. Les branches de Glaris, d'Ennenda et de Mollis adoptèrent la Réforme, comme celle de Bilten à laquelle appartient Johann Peter ( -> 5), tandis que celles du Netstal et de Näfels restèrent catholiques. Les A. d'Ennenda furent au XVIIe s. fabriquants de tables et exportateurs de bois. Ils participèrent dans la seconde moitié du XVIIIe s. à d'importantes sociétés commerciales, telles la Wienerhandlung et la Holländer Handelsgesellschaft. Souvent représentés au Conseil, les A. étaient alliés à des familles actives dans le commerce, comme les Altmann, Becker, Jenny et Oertli. Quelques A. se tournèrent au XIXe s. vers l'industrie et ouvrirent des fabriques de tissus en 1866, 1872 et 1876 à Mitlödi, et une usine chimique à Glaris en 1866 (Jacques -> 4, Markus -> 6).


Bibliographie
– I. Tschudi-Schümperlin, J. Winteler, Wappenbuch des Landes Glarus, 21977, 17-18, 46
– F. Stucki, 50 alte Glarner Familien, 1989, 13-16

Auteur(e): Veronika Feller-Vest / AB