Willading

Famille patricienne de la ville de Berne, dont l'ancêtre, Peter, boucher, acquit la bourgeoisie dans la première moitié du XVe s. Membre de la corporation des Bouchers, il accéda au Petit Conseil en 1450. La famille se ramifia avec les fils de son petit-fils Konrad ( -> 10): Johann (décès1560), membre du Petit Conseil, fonda la branche aînée et Kaspar ( -> 9) la branche cadette. La première se divisa ensuite en trois rameaux avec les fils de Hans Rudolf ( -> 6). Les W. étaient largement représentés au gouvernement bernois. A l'exception de quelques officiers au service étranger (XVIIe-XVIIIe s.), presque tous les membres de la famille siégèrent au Grand Conseil et près de la moitié (14) aussi au Petit Conseil. Parmi ces derniers, onze furent bannerets de la corporation des Bouchers, trois également trésoriers (Hans Rudolf, déjà cité plus haut; Christian, -> 2; Sigmund, -> 11). Johann Friedrich ( -> 7) fut avoyer de Berne. Les W. se distinguèrent en outre comme ambassadeurs. Ils passaient pour riches, même si, à aucun moment, ils n'héritèrent de seigneuries ou ne firent bâtir de châteaux, à l'instar d'autres familles patriciennes de Berne, auxquelles ils étaient étroitement apparentés. La famille s'éteignit en 1824 avec Sigmund Rudolf.


Bibliographie
– von Rodt, Genealogien, 6, 199-212

Auteur(e): Hans Braun / FP