Wagner (BE)

Famille de Berne, dont le nom fut parfois précédé de la particule "von" dès 1785 et au XIXe s. Jakob ( -> 12) appartenait à une famille W. qui s'éteignit au début du XVIIe s. Les W. existant encore au début du XXIe s. remontent à Michael (décès1591). Reçu bourgeois de Berne, il entra dans la corporation des Forgerons en 1540 et au Grand Conseil en 1585. Ses fils furent aussi membres du Grand Conseil; son petit-fils Vinzenz ( -> 29) fut le premier W. à siéger au Petit Conseil (1647) et à revêtir la charge de banneret (1651). Johann Jakob (1579-1626), fils de Michael, bailli, est à l'origine de cinq branches, dont trois s'éteignirent au XIXe s. Les W. furent pour la plupart des artisans (travail du cuir et du métal principalement). Quelques-uns furent notaires ou petits fonctionnaires, d'autres officiers au service étranger, d'autres encore pasteurs. La deuxième branche, éteinte dans la première moitié du XIXe s., donna aussi des magistrats, dont le deuxième banneret de la famille, Johann Jakob ( -> 14). La troisième, dont est issue une dynastie de pharmaciens et de membres du Grand Conseil, possédait la seigneurie de Bremgarten à la fin du XVIIIe s. Aux XIXe et XXe s., les W. comptèrent non seulement des artisans, mais aussi des négociants et des universitaires (médecins et ingénieurs surtout).


Bibliographie
Almanach généal. suisse, 2, 579-586
– von Rodt, Genealogien, 6, 1-31

Auteur(e): Hans Braun / MBA