Wäber

Famille de la ville de Berne, encore existante au début du XXIe s., remontant à un paysan de Spreitenbach nommé Büler (décès vers 1459). Son petit-fils Johannes ( -> 3), qui s'appelait W., fut reçu bourgeois de Berne en 1544 et devint pasteur, de même que ses cinq fils. Plus tard, les W. fournirent des artisans et des fonctionnaires subalternes. Enoch (naissance1588), petit-fils de Johannes, fonda la branche des Bouchers, éteinte en 1841, dont est issu, avec Daniel (1714-1789), le rameau des Boulangers, éteint en 1872, et celui des Forgerons, avec Johann Rudolf (1751-1815). Certains W. furent peintres et sculpteurs (artisanat d'art), comme John Webber. Dans la seconde moitié du XVIIIe et la première moitié du XIXe s., divers W. furent officiers au service étranger, et dès le XIXe s., la famille compta plusieurs commerçants et universitaires, surtout des ingénieurs, des médecins et des juristes. Sous l'Ancien Régime, le boucher Wilhelm (1629-1682) fut le seul W. à siéger au Grand Conseil, suivi pendant la Régénération du libéral Karl Friedrich (1788-1838).


Bibliographie
Almanach généal. suisse, 4, 684-692
– J.H. Wäber, Die Familie Wäber von Bern, ms., 1979 (BBB)

Auteur(e): Hans Braun / EVU