Morlot [von]

Famille patricienne de Berne, originaire de Lorraine. Marc (naissance1562), d'abord établi à Bâle, est le fondateur de la lignée. Appelé par Berne, il devint médecin de la ville et, en 1600, fut admis à la bourgeoisie. Ses fils Theodor (1593-1661) et Daniel ( -> 3) siégèrent au Petit Conseil. Avec les fils de Daniel, Johann (1630-1709) et David (1640-1692), la famille se ramifia en deux branches. Plusieurs pasteurs sont issus de la branche aînée, alors que les représentants de la cadette firent carrière au service de l'Etat et surtout au service de Hollande, tels Franz Ludwig ( -> 4) et Samuel ( -> 6). Seigneurs de Villars-les- Moines dans la première moitié du XVIIe s., grâce à des alliances matrimoniales, les M. accédèrent à la troisième classe des veste Familien (selon une répartition des familles bourgeoises en cinq classes du milieu du XVIIe s.). Dès le XIXe s., la branche aînée, toujours florissante, se tourna vers la banque, tandis que la cadette, aujourd'hui éteinte, compta des ingénieurs et des naturalistes, comme Gottlieb Emanuel ( -> 5), Adolphe ( -> 1) et Albert ( -> 2). Depuis 1838, la famille fait précéder son nom de la particule.


Bibliographie
Almanach généal. suisse, 2, 371-376; 6, 433-435
– von Rodt, Genealogien, 4, 89-101

Auteur(e): Hans Braun / DVU