30/10/2001 | communication | PDF | imprimer | 

Augsburger [Ougspurger]

Famille bernoise de drapiers, foulons et tisserands, attestée dès le XVe s., admise au gouvernement, siégeant régulièrement au Grand Conseil depuis 1435. Hans (décès 1520), entré au Petit Conseil en 1511, et Michael ( -> 4), inaugurent une longue tradition de baillis, membres du Petit Conseil, bannerets et trésoriers, tels Beat Sigmund ( -> 1) et Emanuel Ludwig ( -> 2). Avec Jakob (1541-1567) et Michael ( -> 5), la famille se divise entre la branche aînée des seigneurs de Reichenbach (corporations des Tisserands et des Bouchers), qui s'éteint en 1686, et la cadette (corporations des Tisserands et des Forgerons). Dès le milieu du XVIe s., des mariages répétés avec de grandes familles bernoises (d'Erlach, Diesbach, von Graffenried, Bondeli, Lerber, von Rodt) permettent d'accroître le patrimoine. Aux XVIIIe et XIXe s., plusieurs juristes et hommes politiques, notamment Michael ( -> 6), se distinguent par une culture très étendue. Dès la fin du XVIIe s., certains choisissent la carrière militaire, tel Karl Ludwig ( -> 3). La famille s'éteint avec Rudolf Friedrich Ludwig en 1907.


Fonds d'archives
– AFam, BBB
Bibliographie
– von Rodt, Genealogien, 4, 237-249

Auteur(e): Barbara Braun-Bucher / AN