Conrad Ier

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

décès 20.8.997, duc de Souabe de 983 à 997. De la famille des Conradins. Fils d'Udo, comte de la Wetterau (Hesse,) et du Rheingau. ∞ Judith. C. (dit aussi Kuno) hérita de son petit-cousin Otton (décès982) le duché de Souabe (diète impériale de Vérone, mai 983) et une grande partie des biens des Conradins, notamment entre la Thur et le Rhin. Sa famille avait fondé le couvent de Rheinau; lui-même, comme comte d'Öhningen, fonda le prieuré d'Öhningen à l'extrémité occidentale du lac de Constance. C. fut un soutien important du pouvoir impérial lors de la régence exercée par Adélaïde et Théophano. Il obligea les rois de France carolingiens Lothaire et Louis V à lâcher l'Alsace où ils avaient fait irruption. A partir de 988, C. porta également le titre de duc d'Alsace. Messes anniversaires dans diverses églises, entre autres au Grossmünster de Zurich.


Bibliographie
– H. Maurer, Der Herzog von Schwaben, 1978
NDB, 12, 527; 13, 300
– E. Hlawitschka, Untersuchungen zu den Thronwechseln der ersten Hälfte des 11. Jahrhunderts und zur Adelsgeschichte Süddeutschlands, 1987, surtout 58-67, 102
– Ch. Settipani, J.-P. Poly «Les Conradiens: un débat toujours ouvert», in Francia, 23, 1996, 135-166

Auteur(e): Ernst Tremp / WW