Berthe

décès 957/961, reine de Bourgogne. Fille du duc Burchard II (Bourcard) de Souabe et de la duchesse Reginlinde. En 922, B. épousa Rodolphe II, roi de Haute-Bourgogne, battu par Burchard près de Winterthour en 919. Elle ne se manifesta guère en tant que reine. Au décès de Rodolphe (937), elle servit d'instrument sur l'échiquier politique et épousa Hugues, roi d'Italie. Veuve pour la seconde fois en 947, après un mariage apparemment malheureux (selon Liutprand de Crémone), elle passa ses dernières années en Bourgogne. Ses dons contribuèrent à la création du prieuré de Payerne, parachevée par sa fille Adélaïde. Celle-ci fit ensevelir sa mère à Payerne avant le 8 avril 961. La tradition qui fait de B. la fondatrice du monastère repose sur un "testament" fabriqué au début du XIIe s., qui a entretenu jusqu'à ce jour en Suisse romande le souvenir de la "bonne reine Berthe". L'épitaphe du bas Moyen Age, qui se trouvait dans l'abbatiale, fut détruite à la Réforme. A partir du XVe s., le culte rendu à la pseudo-fondatrice s'étendit à d'autres établissements religieux remontant à l'époque bourguignonne: Saint-Victor à Genève, Saint-Ours à Soleure (dans ce cas, B. prit la place de la reine Bertrude), Saint-Maurice à Amsoldingen et Saint-Imier. Le sceptre figurant sur l'un des sceaux des faux de Payerne fut interprété depuis le XVIIe s. comme une quenouille et mis en relation avec l'expression "du temps où la reine Berthe filait". Culte et légende connurent un vif essor à partir du début du XIXe s.: B. fut identifiée au jeune canton de Vaud (entre autres, par les écrits de Philippe-Sirice Bridel, la prétendue découverte de ses ossements en 1817, des manifestations historico-patriotiques). Sa personnalité inspira en outre un ouvrage à l'écrivain Charles-Albert Cingria (1947).


Sources imprimées
MGH DD regum Burgundiae, 1977
Corpus inscriptionum medii aevi Helvetiae, 2, 1984, 210-212
Bibliographie
– H.E. Mayer, «Die Peterlinger Urkundenfälschungen und die Anfänge von Kloster und Stadt Peterlingen», in DA, 19, 1963, 30-126
HS, II/2; III/2
– A. Lombard, La reine Berthe, 1988
– V. Durussel, J.-D. Morerod, Le Pays de Vaud aux sources de son hist., 1990, 73-82

Auteur(e): Ernst Tremp / AN