No 29

Weber, Gustav

naissance 30.10.1845 à Münchenbuchsee, décès 12.6.1887 à Zurich, de Wetzikon (ZH) et Zurich. Fils de Johann Rudolf, maître de chant et instituteur, et d'Anna Maria Hottinger. Frère d'Oskar ( -> 79). ∞ 1874 Johanna Karolina Gujer. Etudes au conservatoire de Leipzig (dès 1861), à Mannheim auprès de Vinzenz Lachner (1865) et à Berlin auprès de Carl Tausig (1869-1870). En 1872, W. devint organiste à l'église Saint-Pierre à Zurich et en 1876 au Grossmünster, où il donna régulièrement des concerts d'orgue. Il contribua largement à la vie musicale zurichoise comme enseignant à l'école de musique (chant, orgue, théorie et histoire de la musique), directeur de la chorale Harmonie (1877-1886), critique musical de la NZZ et éditeur (1876-1883) de la revue Schweizerisches Sängerblatt, fondée par son père. Ses pièces pour chœur, de style romantique, publiées dans le Schweizerisches Sängerblatt ou dans des recueils à son nom, reçurent un accueil favorable en Suisse et à l'étranger.


Fonds d'archives
– Fonds, UBB et ZBZ
Bibliographie
– A. Steiner, Gustav Weber, 1910
– A. Briner, «Gehobenes und Ungehobenes von Gustav Weber (1845-1887)», in Dissonanz, 29, 1991, 4-7
RISM CH

Auteur(e): Regula Puskás / BAP