• <b>Margrit Weber</b><br>La pianiste avec le compositeur Igor Stravinski en 1960 (Zentralbibliothek Zürich, Musikabteilung). Le cliché a probablement été pris le 10 janvier 1960 lors de la première des <I>Mouvements pour piano et orchestre</I> de Stravinski au Town Hall à New York.

No 74

Weber, Margrit

naissance 24.2.1924 à Ebnat-Kappel, décès 1/2.11.2001 à Zollikon, d'Ebnat et Zurich. Fille de Karl Hartmann, boulanger-confiseur, et de Marie Steiner. ∞ 1945 Karl W. ( -> 59). Etudes au conservatoire de Zurich avec Heinrich Funk (orgue), Walter Lang et Max Egger (piano, diplôme de concert en 1952). Organiste à Erlenbach (ZH) en 1942, professeur au conservatoire de Zurich jusqu'en 1973. Se produisant en Europe et, dès 1956, en Amérique du Nord, W. se spécialisa dans le répertoire contemporain. Elle donna en création des œuvres pour piano de compositeurs suisses (Armin Schibler, Albert Moeschinger, Walter Lang), les Bagatelles (1958-1959) d'Alexandre Tcherepnine, les Epigrammes (1964) de Wolfgang Fortner, les Hörformen (1972) de Wladimir Vogel, ainsi que la Fantaisie concertante" (1958) de Bohuslav Martinů et les Mouvements (1958-1959) d'Igor Strawinski, composés à sa demande. Il reste de nombreux enregistrements de ses interprétations. Médaille Hans Georg Nägeli de la Ville de Zurich (1971).

<b>Margrit Weber</b><br>La pianiste avec le compositeur Igor Stravinski en 1960 (Zentralbibliothek Zürich, Musikabteilung).<BR/>Le cliché a probablement été pris le 10 janvier 1960 lors de la première des <I>Mouvements pour piano et orchestre</I> de Stravinski au Town Hall à New York.<BR/>
La pianiste avec le compositeur Igor Stravinski en 1960 (Zentralbibliothek Zürich, Musikabteilung).
(...)


Fonds d'archives
– Fonds, Paul-Sacher-Stiftung, Bâle et ZBZ

Auteur(e): Regula Puskás / BAP