22/08/2005 | communication | PDF | imprimer | 

Dalpe

Comm. TI, distr. de la Léventine. Le village (avec fraction de Cornone) est situé à 1192 m, sur une terrasse, dans la région du Monte Piottino. 1217 Albe. 227 hab. en 1602, 254 en 1745, 481 en 1850, 196 en 1900, 129 en 1941, 147 en 1950, 202 en 1960, 158 en 2000. Petite nécropole de la culture de Golasecca (Ve s. av. J.-C.). Au XIIIe s., le chemin muletier du Saint-Gothard montait de Faido vers Cornone et continuait en direction de Prato. D. faisait partie de la circonscription (degagna) de D. et Cornone, dans le cadre de la communauté (vicinanza) de Prato, dont il se sépara en 1866 pour constituer une commune bourgeoise (patriziato) autonome. L'église de D., qui relevait de la paroisse de Prato, est mentionnée en 1338, celle de Cornone à la fin du XVe s. La paroisse de D. fut créée en 1640. L'église actuelle, dédiée à saint Charles Borromée et à saint Bernard, date de 1661. D. a connu une forte baisse de la population dès le milieu du XIXe s., causée par l'émigration vers la France, puis une nouvelle hausse dans les années 1941-1960, due en partie à la présence d'une entreprise de construction. Le remaniement parcellaire (1957) a favorisé la construction de résidences secondaires, faisant de D. l'un des lieux de villégiature d'été les plus prisés de la Léventine. L'élevage du bétail, activité principale pendant des siècles, n'occupe plus que quelques familles. Une carrière de marbre, ouverte vers 1940, fut fermée presque aussitôt en raison de la guerre. La route carrossable fut inaugurée en 1904. Les travaux de construction d'une petite centrale électrique communale, alimentée par le torrent Piumogna, ont débuté en 1998.


Sources imprimées
MDT, série 1
Bibliographie
– M. Fransioli, Dalpe, storia e immagini di un villaggio alpino, 2002

Auteur(e): Mario Fransioli / LT