No 2

Oboussier, Robert

naissance 9.7.1900 à Anvers, décès 9.6.1957 à Zurich, prot., de Lausanne. Fils d'Edouard et de Maria Margarethe Augusta Blaess. Célibataire. Etudes au conservatoire de Zurich (1920-1921), puis à Berlin. De 1922 à 1933, O. fut compositeur et critique musical à Florence, Munich, Paris et Berlin où il fut rédacteur musical de la Deutsche Allgemeine Zeitung (1933-1938). De retour à Zurich (1939), il fut directeur des Archives centrales de musique suisse dès 1942; il joua un rôle de premier plan dans la mise sur pied de la Société suisse pour les droits des auteurs d'œuvres musicales (Suisa). Membre du comité directeur de l'Association suisse des musiciens (dès 1954). Ses premières œuvres, influencées par un style postromantique, présentent un langage musical d'une grande clarté structurelle et formelle. Ses pièces instrumentales sont dodécaphoniques; plus tard, il associa les formes baroques au contrepoint contemporain et à une harmonie élargie. Son expression la plus personnelle transparaît dans les œuvres vocales. Il fut assassiné par un prostitué. Sa mort entraîna des mesures de répression contre les homosexuels, notamment ceux de l'organisation Der Kreis.


Oeuvres
Die Sinfonien von Beethoven, 1937 (31954)
– M. Hürlimann, éd., Berliner Musikchronik 1930-1938, 1969
Fonds d'archives
– Fonds, Phonothèque nationale suisse, Lugano, UBB et ZBZ
Bibliographie
– P. Mieg, «Robert Oboussier», in 40 Schweizer Komponisten der Gegenwart, 1956, 27-28
– F. Wohlfahrt, «Das Werk Robert Oboussiers», in Revue musicale suisse, 99, 1959, 308-311

Auteur(e): Regula Puskás / FP