No 1

Niedermeyer, Louis

naissance 27.4.1802 à Nyon, décès 15.3.1861 à Paris, prot., de Genève et Wurtzbourg, ainsi que citoyen français. Fils de Georg Michel et de Charlotte Baylon. ∞ 1831 Charlotte Desvignes. Etudes de musique à Vienne, Rome et Naples. Compositeur de romances à Genève dès 1821 et d'opéras à Paris de 1823 à 1828, N. enseigna le piano à Nyon (1828-1834) et Bruxelles (1834-1836), puis revint à Paris pour se consacrer à la musique sacrée. En 1853, il relança l'école de musique sacrée fondée par Alexandre-Etienne Choron en 1818 (Ecole Niedermeyer) et promut, comme fondateur et éditeur de la revue La Maîtrise (1857-1861), la réflexion théorique sur la musique sacrée catholique. Membre de la Garde nationale, il participa aux affrontements de la révolution de 1848 à Paris. Un monument lui a été élevé à Nyon en 1893.


Bibliographie
DMS, 279-280
– M. Galerne, L'Ecole Niedermeyer, [1928]
– J. Burdet, La musique dans le canton de Vaud au XIXe s., 1971, 261-264

Auteur(e): Regula Puskás / AN