No 3

Moret, Norbert

naissance 20.11.1921 à Ménières, décès 17.11.1998 à Fribourg, de Ménières. Fils de Joseph Paul, agriculteur et probablement buraliste postal, et d'Anna Laurette née M. Frère de Marc ( -> 2). ∞ 1948 Germaine Louise Fivaz. Etudes de musique à Fribourg, perfectionnement auprès d'Arthur Honegger, Olivier Messiaen et René Leibowitz à Paris (1948-1950), de Paul Kletzki et Wilhelm Furtwängler à Vienne (1950-1951). Professeur de musique à Fribourg dès 1952. Après la première audition de Germes en éveil (œuvre chorale, 1974), M. put se consacrer entièrement à la composition, avec le soutien de Paul Sacher et de Mstislav Rostropovitch. La création de ses Hymnes de silence par Sacher à Bâle (1978) et de ses concertos pour violon et pour violoncelle par Anne-Sophie Mutter et par Rostropovitch lui valut une réputation internationale. La réalisation sonore d'images intérieures constitue l'essence de son travail de compositeur. Prix de composition de l'Association suisse des musiciens et Prix européen de la musique (1983), docteur honoris causa de l'université de Fribourg (1989).


Fonds d'archives
– Partitions ms., Paul Sacher Stiftung, Bâle
Bibliographie
– P. Sacher et al., éd., Norbert Moret, 1981
– L.-M. Suter, Norbert Moret, compositeur, 1993 (avec liste des œuvres)
Die Musik in Geschichte und Gegenwart, Personenteil, 12, 22004, 470-471

Auteur(e): Regula Puskás / VW