No 3

Mieg, Peter

naissance 5.9.1906 à Lenzbourg, décès 7.12.1990 à Aarau, prot., de Lenzbourg et Bâle. Fils d'Arnold, commerçant, et de Hedi Hünerwadel. Petit-neveu de Fanny Hünerwadel. Célibataire. Etudes de lettres (histoire de la musique, littératures allemande et française, archéologie et histoire de l'art) à Zurich, Bâle et Paris, doctorat à Zurich en 1933. Elève des pianistes Emil Frey et Hans Münch, M. bénéficia des conseils de Frank Martin en matière de composition. Tout d'abord critique musical, il se fit connaître peu à peu, dès 1950 comme auteur de concertos et de musique de chambre, écrivant dans un langage lyrique, homophone, extrêmement transparent et basé sur des formes traditionnelles. Il fut l'un des compositeurs suisses les plus fréquemment joués dans les années 1950-1970. Ses œuvres de jeunesse (années 1930 et 1940) présentent des caractéristiques plus audacieuses sur les plans formel et harmonique. Il était aussi aquarelliste.


Fonds d'archives
– Fondation Peter Mieg, Lenzbourg
Bibliographie
– M. Schneider, Der Komponist Peter Mieg, 1995 (avec liste des œuvres et bibliogr.)

Auteur(e): Michael Schneider / DVU