07/01/2010 | communication | PDF | imprimer
No 1

Menuhin, Yehudi

naissance 22.4.1916 à New York,décès 12.3.1999 à Berlin, isr., Russe, Américain, de Granges (SO) en 1970 et Anglais en 1985. Fils de Moshe et de Marutha Sher. ∞ 1) Nola Ruby Nicholas, 2) Diana Gould, danseuse. Etudes de violon chez Louis Persinger à San Francisco, puis chez Georges Enescu à Paris. M. se produisit pour la première fois au Carnegie Hall de New York à 11 ans. Il joua avec tous les grands orchestres et grands chefs de son temps et, avec l'âge, se consacra de plus en plus à la direction. Il créa plusieurs festivals (notamment, en 1957, à Gstaad, l'été musical Yehudi M., qui prit le nom de festival M. dans les années 1990) et encouragea les jeunes musiciens (fondation de l'académie internationale de musique M. à Gstaad en 1977, du concours M. en 1983). Dans la seconde moitié de sa vie, il organisa de nombreux concerts de bienfaisance, soutint des causes humanitaires et travailla au rapprochement entre les peuples. Il fut l'un des premiers solistes de renommée internationale à reprendre le dialogue avec l'Allemagne sur le plan artistique après 1945. Il reçut de nombreuses distinctions (bourgeoisie d'honneur de Saanen en 1970, grand-croix du Mérite de la RFA en 1980, titre de baronnet décerné par la reine d'Angleterre en 1993, médaille de la paix Otto Hahn en 1998).


Bibliographie
– T. Palmer, Yehudi Menuhin, 1991
– H. Burton, Menuhin, 2000
– R.P. Steiger, H.-U. Tschanz, Gstaad und die Menuhins, 2006

Auteur(e): Annette Landau / UG