No 5

Lauber, Joseph

naissance 27.12.1864 à Ruswil, décès 28.5.1952 à Genève, cath., de Roggliswil. Fils de Josef, tailleur, et d'Anna Rast. Frère d'Emile ( -> 2). ∞ Julia Céline Adam. Etudes de musique au conservatoire de Zurich, avec Friedrich Hegar et Gustav Weber, à Munich avec Josef Gabriel Rheinberger et à Paris avec Jules Massenet et Louis Diémer. Organiste, maître de musique et directeur de chorale au Locle, professeur au conservatoire de Zurich (1897-1901), L. fut nommé en 1901 premier chef d'orchestre au Grand Théâtre de Genève. Professeur de piano et de composition au conservatoire de la ville, il eut pour élève Frank Martin. Son œuvre, qui compte plus de deux cents numéros, fait la part belle aux voix et aux ensembles de chambre. Son Ode lyrique fut composée à l'occasion de la fête fédérale de chant de Neuchâtel (1912), et sa dernière œuvre, l'oratorio Le drame de Saul de Tarse, pour le 1900e anniversaire de l'arrivée de l'apôtre Paul en Europe (1951). Docteur honoris causa de l'université de Neuchâtel.


Fonds d'archives
– Fonds, BCUL
Bibliographie
– E. Refardt, Historisch-Biographisches Musikerlexikon der Schweiz, 1928
DMS, 223-224
– J.-L. Matthey, M. Rey-Lanini, Joseph Lauber (1864-1952): cat. des œuvres, 1991

Auteur(e): Regula Puskás / VW