No 1

Koëlla, Gustave-Adolphe

naissance 24.4.1822 à Stäfa, décès 15.8.1905 à Ormont-Dessus, prot., de Stäfa. Fils de Rodolphe, instructeur de musique militaire, et de Marie Joséphine Munsisheim. ∞ 1854 Aimée Charlotte Fanny Emma Bertholet. Avec ses frères aînés Rudolf, Johann et Georg, K. forma dans son enfance et sa jeunesse le quatuor à cordes Koëlla, qui dès 1829 fit des tournées en Suisse, Allemagne, France, Hollande et Angleterre, sous l'égide paternelle. Violoniste itinérant, il joua quelque temps dans des orchestres lyriques à Zurich et Berne. En 1843, il présenta son Concerto fantastique à la fête de musique suisse de Fribourg. Fixé à Lausanne en 1850, il se produisit régulièrement en duo avec le pianiste Vincent Adler, réorganisa en 1856 l'orchestre de la Société philharmonique, dirigea dès 1861 le conservatoire créé par lui et fonda la société de chant Sainte Cécile en 1864, ainsi qu'un chœur d'hommes en 1875. Il fut en outre maître de chant au collège Galliard et à l'école supérieure. Auteur de chœurs et de mélodies pour chant et piano, il a publié des recueils de chansons populaires et un livre de chants militaires.


Bibliographie
DMS, 210
– J. Burdet, «Une famille d'artistes», in Nouvelles pages d'hist. vaudoise, 1967, 323-368

Auteur(e): Regula Puskás / WW