21/11/2006 | communication | PDF | imprimer
No 31

Huber, Hans

naissance 28.6.1852 à Eppenberg, décès 25.12.1921 à Minusio, d'Eppenberg-Wöschnau. Fils de Johann et de Maria Peyer. ∞ 1880 Ida Angelika Petzold. Etudes de piano à Soleure (auprès de Karl Munzinger), puis à Leipzig en 1870 (élève, entre autres, de Carl Reinecke). Après avoir enseigné la musique en Alsace pendant trois ans, H. s'installa à Bâle en 1877 où il enseigna le piano; nommé en 1889 à l'école de musique, il en devint le directeur en 1896. Après le rattachement de l'école au conservatoire (1905), il dirigea les deux établissements jusqu'en 1918. H. donna une impulsion décisive à la création de l'Association suisse des musiciens (1900). La musique du Festspiel qu'il composa pour la commémoration de la réunion de Bâle et du Petit-Bâle en 1892 lui valut une popularité durable et le titre de docteur honoris causa de l'université de Bâle. H. composa aussi quatre opéras, la musique d'un autre Festspiel, des partitions chorales et instrumentales, dont neuf symphonies, cinq concertos, de la musique de chambre, ainsi que de nombreuses œuvres pour piano.


Fonds d'archives
– Fonds musical, UBB
Bibliographie
– G. Bundi, Hans Huber, 1925
– E. Refardt, Hans Huber 1852-1921, 1944
RISM CH

Auteur(e): Christoph Ballmer / AN