No 3

Greith, Karl

naissance 21.2.1828 à Aarau, décès 27.11.1887 à Munich, cath., de Rapperswil (SG). Fils de Franz Joseph ( -> 2). ∞ 1864 Klara Rosina von Godin. Après des études de musique à Munich (harmonie, contrepoint, violon, flûte, piano et orgue) et Augsbourg (composition chez Karl Ludwig Drobisch), G. enseigna la musique à Saint-Gall, Francfort-sur-le-Main, Feldkirch et Schwytz. En 1861, il succéda à son père à la tête du chœur de la cathédrale de Saint-Gall et comme organiste. En 1870, il fonda avec Johann Baptist Gälle et Johann Christoph Bischoff la première Cécilienne (chorale catholique) de Suisse. Il occupa le poste de maître de chapelle de Notre-Dame de Munich de 1877 à 1887. Il s'imposa rapidement grâce à la composition de deux oratorios, l'un sur saint Gall (1848), l'autre sur Judith (1849). Il est également l'auteur de messes, de mélodrames, d'opérettes, de chœurs et de lieder.


Bibliographie
– K.J. Eisenring, Karl Greith, der grösste schweizerische Kirchenmusiker, 1900
– A. Disch, «Karl Greith», in Aarauer Neujahrsblatt, 1953, 67
DMS, 147
RISM CH

Auteur(e): Regula Puskás / UG