24/01/2006 | communication | PDF | imprimer | 
No 2

Greith, Franz Joseph

naissance 17.8.1799 à Rapperswil (SG),décès 1.1.1869 à Sankt Fiden (auj. comm. Saint-Gall), cath., de Rapperswil. Fils de Karl Dominik, orfèvre et directeur de la musique à Rapperswil, et d'Anna Maria Büeler. Frère de Carl Johann ( -> 1). ∞ 1826 Maria Barbara Adler. Son père lui enseigna la flûte. Enfant, G. se produisit en public, notamment en 1809, lors d'un concert au casino de Zurich. Gymnase à Saint-Gall et Lucerne, études à l'université de Fribourg-en-Brisgau. Maître de chant à Coire, à Münchenbuchsee et, de 1824 à 1833, à l'école cantonale d'Aarau. A Saint-Gall de 1833 à 1860, il y fut maître de musique religieuse et directeur du chœur de la cathédrale et enseigna aussi au gymnase. G. composa de nombreux cantiques et pièces pour chœur, dont la mélodie du chant du Grütli de Johann Georg Krauer Von ferne sei herzlich gegrüsset et Ich bin ein Schweizerknabe, qui figurent parmi les chants patriotiques les plus populaires de Suisse alémanique.


Bibliographie
– A. Disch, Franz Josef Greith von Rapperswil, 1799-1869, 1982
RISM CH

Auteur(e): Regula Puskás / UG