No 10

Ganz, Rudolph

naissance 24.2.1877 à Zurich, décès 2.8.1972 à Chicago, prot., d'Embrach. Fils de Rudolf ( -> 9). Frère d'Emil ( -> 3), Hans ( -> 5) et Paul ( -> 8). ∞ Mary Josefa Weinberg, musicienne (nom d'artiste Mary Forrest). Etudes de piano et de violoncelle à Zurich. Conservatoire de Lausanne (piano et orgue). A Berlin (1899), G. étudie la composition avec Ferruccio Busoni et Heinrich Urban. Professeur de piano à Chicago (1900-1905), G. dirige l'orchestre symphonique de Saint Louis (Missouri) de 1921 à 1927. Directeur du Chicago Musical College (1929-1954), chef d'orchestre à New York (1938-1949), G. est l'un des premiers à défendre Béla Bartók, Claude Debussy et Anton von Webern aux Etats-Unis. On lui doit une Symphonie (1900), un Concerto pour piano (1941), Animal Pictures (1933) et une centaine de mélodies sur des textes d'Eugène Rambert et en dialecte suisse alémanique. Maurice Ravel lui a écrit Scarbo (1908) et le compositeur lausannois Emile-Robert Blanchet lui a dédié plusieurs œuvres.


Fonds d'archives
– Fonds Ganz, ZBZ
– Fonds Emile-Robert Blanchet, BCUL
Bibliographie
– J.C. Collester, Rudolph Ganz, 1995

Auteur(e): Jean-Louis Matthey