No 2

Fornerod, Aloys

naissance 16.1.1890 à Cudrefin, décès 8.1.1965 à Fribourg, prot., converti au catholicisme en 1926, d'Avenches. Fils d'Aloys, pasteur, et de Mathilde Dupertuis. ∞ 1) 1913 Suzanne Dupertuis, sa cousine, 2) 1946 Marie von der Weid. Etudes au conservatoire de Lausanne (1899-1916) puis à la Scola cantorum de Paris (1909-1911) dans la classe de Vincent d'Indy. Violoniste à l'Orchestre symphonique de Lausanne, dissous en 1914, puis critique musical à la Tribune de Lausanne. F. enseigne à l'institut de Ribeaupierre et au conservatoire de Lausanne ainsi qu'à l'abbaye de Saint-Maurice. Directeur du conservatoire de Fribourg (1950-1965). Il a composé plus de septante opus (piano, chant et piano, violon et piano, orchestre, chœurs, quatuor à cordes, musique de scène), d'un style classique, très français d'inspiration, dont un célèbre Te Deum (1954).


Bibliographie
– J.-L. Matthey, Inventaire du fonds musical Aloys Fornerod, 1982
– J. Viret, Aloys Fornerod, ou le musicien et le pays, 1982

Auteur(e): Jean-Louis Matthey