03/07/2014 | communication | PDF | imprimer | 
No 7

Bloch, Ernest

naissance 24.7.1880 à Genève, décès 15.7.1959 à Portland (Oregon), isr., de Lengnau, citoyen américain dès 1924. Fils de Maurice, horloger, et de Sophie Brunschwig. ∞ Margarethe Augusta Schneider, pianiste, de Hambourg. Après avoir suivi des cours de violon avec Albert Goss et Louis Etienne-Reyer, de solfège et de composition avec Emile Jacques-Dalcroze, B. est l'élève du violoniste Eugène Ysaye à Bruxelles de 1896 à 1899. Il étudie la composition avec Ivan Knorr à Francfort-sur-le-Main de 1899 à 1901 et avec Ludwig Thuille à Munich de 1901 à 1903. Il revient à Genève en 1904 et travaille dans l'entreprise paternelle tout en composant. Il dirige des concerts symphoniques et donne des cours d'esthétique de la musique au conservatoire de Genève. Il effectue une tournée aux Etats-Unis avec la danseuse Maude Allan en 1916 avant d'enseigner à la David Mannes School de New York de 1917 à 1919. Directeur de l'Institute of Music de Cleveland de 1920 à 1925, puis du conservatoire de San Francisco de 1925 à 1930, B. revient toutefois en Suisse grâce à une bourse et s'installe à Roveredo (TI, 1930-1934). En raison de la montée de l'antisémitisme en Europe, il émigre définitivement aux Etats-Unis en 1938 et devient professeur de musique à Berkeley en 1940. Prix Elizabeth Sprague Coolidge pour sa suite pour violon alto (1919), première médaille d'or de musique décernée par l'American Academy of Arts and Letters (1947). Si B. connut de son vivant déjà un grand succès aux Etats-Unis, où il passe aujourd'hui encore pour un compositeur de talent, ses œuvres sont en revanche largement tombées dans l'oubli en Europe. Dans ses premières œuvres surtout (Macbeth 1909, Schelomo 1915-1916, Baal Shem 1923, Voice in the Wilderness 1936), la foi hébraïque joue un grand rôle. Par la suite, sa musique se diversifie du point de vue stylistique (œuvres pour orchestre, suites pour cordes) et l'influence des textes bibliques s'estompe.


Fonds d'archives
– Fonds, ALS et BPUG
Bibliographie
– D.Z. Kushner, Ernest Bloch, 1988
– J. Tchamkerten Ernest Bloch, 2001
– D.Z. Kushner, The Ernest Bloch companion, 2002
– C. Piccardi L'occhio del compositore: Ernest Bloch (1880-1959) tra Ticino e Italia, 2009

Auteur(e): Helga M. Craubner / AS