28/11/2007 | communication | PDF | imprimer

Largario

Ancienne comm. TI, distr. de Blenio, depuis 2004 dans la comm. d'Acquarossa. Située à 847 m sur le versant droit du val Blenio, L. a été la commune la moins peuplée de Suisse en 1980 (17 hab.) et du Tessin en 1990 (27 hab.). 1207 Largario. 56 hab. en 1602, 74 en 1808, 75 en 1850, 53 en 1900, 36 en 1950, 25 en 2000. Au XIIe s., elle faisait partie de la communauté générale (vicinanza generale) d'Olivone, Campo et L. qui constituent encore aujourd'hui une seule bourgeoisie. Le village devint une paroisse probablement vers 1300; l'église Saints-Pierre-et-Paul, connue déjà en 1283, fut reconstruite en 1765-1767. Aux XIXe et XXe s., l'émigration interne et externe causa un fort recul démographique. En 2000, la moitié de la population active travaillait dans le secteur primaire; la même proportion était active hors de la commune. Dès 1969 et jusqu'à la fusion avec Acquarossa, son administration fut confiée à un secrétaire communal gérant nommé par le Conseil d'Etat. En 2000, la bourgeoisie d'Olivone, Campo et L. reçut le prix Binding pour sa gestion exemplaire de la forêt.


Sources imprimées
MDT, série 3
Bibliographie
– F. Ambrosetti et al., Blenio 71, 1972
– L. Solari, Blenio: una valle a confronto, 1998

Auteur(e): Sonia Fiorini / DW