• <b>Volkmar Andreae</b><br>Le compositeur lisant de la musique, photographie anonyme (Bibliothèque nationale suisse).

No 5

Andreae, Volkmar

naissance 5.7.1879 à Berne, décès 18.6.1962 à Zurich, prot., de Fleurier. Fils de Philipp, pharmacien, et d'Adelina Perroni, petit-fils de Heinrich Volkmar ( -> 3). ∞ 1907 Elisabeth Landis, fille de Heinrich, conseiller national. Après sa formation au conservatoire de Cologne (1897-1900), A. fut répétiteur à l'opéra de la cour à Munich. Il dirigea le Chœur mixte de Zurich dès 1902 et l'orchestre de la Tonhalle de Zurich de 1906 à 1949 (puis comme chef invité jusqu'en 1959). Il fut en outre directeur du conservatoire de Zurich de 1914 à 1939. Parmi ses compositions, on trouve deux opéras, des œuvres pour chœur d'hommes, chœur mixte et voix seule, des lieder, de la musique symphonique, de la musique de chambre et des pièces pour piano. Il fut en relations épistolaires avec son prédécesseur Friedrich Hegar, ainsi qu'avec de nombreux compositeurs et interprètes. Sans aller jusqu'à la reconstitution historique des œuvres baroques, A. les interpréta, en particulier celles de Jean-Sébastien Bach, avec de petites formations. En 1911, il dirigea la première audition en Italie de la Passion selon saint Matthieu de Bach. Il se produisit en Italie avec le Philharmonique de Berlin en 1923 et fut fréquemment invité à diriger le Philharmonique de Vienne. Spécialiste et défenseur des œuvres des compositeurs suisses de son époque, remarquable interprète du romantisme tardif et du néoromantisme, il était particulièrement apprécié pour ses interprétations de Bruckner. Docteur honoris causa de l'université de Zurich (1914).

<b>Volkmar Andreae</b><br>Le compositeur lisant de la musique, photographie anonyme (Bibliothèque nationale suisse).<BR/>
Le compositeur lisant de la musique, photographie anonyme (Bibliothèque nationale suisse).
(...)


Fonds d'archives
– Fonds, ZBZ, AV Zurich
Bibliographie
DMS, 24-25
– M. Engeler, E. Lichtenhahn, éd., Briefe an Volkmar Andreae - Ein halbes Jahrhundert Zürcher Musikleben, 1986, surtout 11-50, 200-222
– J. Willimann, Der Briefwechsel zwischen Ferruccio Busoni und Volkmar Andreae 1907-1912, 1994
– R. Karlen et al., éd., "Ein Saal, in dem es herrlich klingt", 1995

Auteur(e): Andres Briner / TF