Bex, de

Famille apparue avec Turumbert et Louis, qui contribuèrent par leurs dons à la fondation du prieuré bénédictin de Saint-Sulpice (VD), vers 1105. Turumbert était seigneur de B., vicomte de Saint-Maurice et probablement seigneur de Saint-Paul (Chablais). Il exerçait ainsi sa suzeraineté sur un vaste territoire au sud et au sud-est du lac Léman. Les B. furent en outre coseigneurs d'Ayent-Hérens. Cependant, après s'être divisée en plusieurs branches, la famille perdit très vite de son importance et sa seigneurie se morcela de plus en plus. Par le jeu des ventes et des héritages, les biens et les droits passèrent notamment aux de la Tour, aux Blonay, aux Rovéréa et à la maison de Savoie. Claudine, fille de Pierre, dernière du nom, épousa en 1565 Pétremand II de Rovéréa, seigneur de Saint-Triphon.


Bibliographie
– M. Reymond, «Les premiers seigneurs de Bex», in RHV, 1933, 337-341
Armorial valaisan, 1946, 30-31

Auteur(e): Ansgar Wildermann / FS