29/01/2013 | communication | PDF | imprimer | 

Sant'Antonino

Comm. TI, distr. de Bellinzone, située dans la plaine de Magadino, au pied nord du Monte Ceneri, comprenant les hameaux de Paiardi et de Vigana. 1219 Sancto Antorino. 400 hab. en 1591, 453 en 1696, 373 en 1795, 329 en 1850, 380 en 1900, 440 en 1950, 2066 en 2000. Au lieudit Al Sasso, on a retrouvé quelques tombes à inhumation du Bas-Empire. Au Moyen Age, le chapitre de Saint-Pierre de Bellinzone (début du XIIIe s.), l'hôpital de Contone (1337) et le chapitre cathédral de Côme (1397) possédaient des biens à S. Au spirituel, le village releva de l'église mère de Bellinzone jusqu'en 1442, lorsqu'il forma une paroisse avec Cadenazzo (qui se détacha en 1830). L'église paroissiale, attestée depuis 1219, fut reconstruite en style baroque aux XVIe-XVIIe s. Les habitants vivaient des revenus de l'élevage et, surtout, de l'agriculture qui bénéficia de l'assainissement de la plaine de Magadino commencé vers la fin du XIXe s. Depuis les années 1960, la proximité de Bellinzone a favorisé un important développement résidentiel. Au début du XXIe s., un nombre croissant de complexes commerciaux et industriels se sont installés dans la commune.


Bibliographie
– Gilardoni, Inventario, 271-274
– V. Gilardoni, Il Romanico, 1967, 545-546

Auteur(e): Graziano Tarilli / DW