No 3

Perdonnet, Vincent

naissance 23.11.1768 à Vevey, décès 4.5.1850 à Lausanne, prot., de Vevey. Fils d'Alexandre ( -> 1). ∞ 1) Françoise Bridel, fille de Jean-David, négociant, 2) Jeanne Choisy, fille de Jean-Jacques, notaire. Apprentissage dans la banque Bontemps & Mallet à Genève. Agent de change à Paris (1792), P. est emprisonné sous la Terreur, puis fonde une maison de commerce à Marseille où il est, en 1799, consul et commissaire des relations commerciales de la République helvétique, à la solde de Bonaparte. Avec Frédéric-César de La Harpe, il joue depuis Paris un rôle important dans le déclenchement de la révolution vaudoise et siège à la Chambre administrative du canton du Léman (1798-1799). De retour en Suisse en 1828, il est député libéral du cercle de Vevey au Grand Conseil vaudois (1829-1831). P. s'engage pour l'essor industriel du canton et les changements constitutionnels. Il acquiert en 1817 la propriété de Mon-Repos à Lausanne.


Fonds d'archives
– Fonds et dossier généal., AV Lausanne
– Fonds Perdonnet, AEG
Bibliographie
– F. Barbey, Notre grand-père et sa famille, 1908
– P. Bissegger, Lausanne, Mon-Repos, 1981
– P. Bissegger, «Jardin anglais et collection botanique», in RHV, 1994, 89-128
– A. Hofmann, P.-Y. Favez, «Quelques Vaudois de l'extérieur», in Vaud sous l'Acte de Médiation, 1803-1813, éd. C. Chuard et al., 2002, 457-458

Auteur(e): Olivier Meuwly