• <b>Louis-Auguste Brun</b><br>Portrait vers 1798, par  Benjamin Bolomey (Bibliothèque cantonale et universitaire Lausanne, Collection iconographique vaudoise; photographie Claude Bornand).

No 16

Brun, Louis-Auguste

naissance 3.10.1758 à Rolle, décès 8.10.1815 à Paris, prot., de Rolle. Fils de Pierre-Marc, ébéniste, ∞ 1) Jeanne Martin, 2) Marie Dunant. Apprenti dans une manufacture de papier peint, B. se voue au dessin et à la peinture. Il se forme à Genève chez Pierre-Louis De la Rive, fréquente la société des châteaux de Coppet et Prangins. A Turin en 1780, B. se fait apprécier de Victor-Amédée III. En France dès 1781, à Dampierre chez le duc de Luynes en 1782, introduit à la cour auprès de Louis XVI et de Marie-Antoinette qu'il peindra à la chasse, B. s'établit à Versoix en 1790. D'opinion libérale, il reste reconnaissant envers la reine qu'il visite au Temple et se charge d'une lettre pour les princes émigrés à Francfort. Dénoncé à son retour, il est incarcéré, expulsé et se réfugie à Genève. En 1796-1797, son ami Frédéric-César de La Harpe l'utilise comme agent pour la diffusion de ses écrits et directives au Pays de Vaud. Maire de Versoix de 1801 à 1807. Chevalier de l'ordre du Lys en 1814. Il accueille à Versoix durant les Cent-Jours Lucien et Joseph Bonaparte. En mai 1815, délégué de l'Ain à Paris.

<b>Louis-Auguste Brun</b><br>Portrait vers 1798, par  Benjamin Bolomey (Bibliothèque cantonale et universitaire Lausanne, Collection iconographique vaudoise; photographie Claude Bornand).<BR/>
Portrait vers 1798, par Benjamin Bolomey (Bibliothèque cantonale et universitaire Lausanne, Collection iconographique vaudoise; photographie Claude Bornand).
(...)


Bibliographie
– A. Buffle, Louis-Auguste Brun 1758-1815, mém. lic. Genève, 1978
Louis-Auguste Brun, 1758-1815, dit Brun de Versoix, cat. expo. Genève, 1986

Auteur(e): Maurice Meylan