12/01/2015 | communication | PDF | imprimer
No 3

Oehler, Hans

L'édition imprimée de cet article comporte des images. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 18.12.1888 à Wildegg (comm. Möriken-Wildegg),décès 7.1.1967 à Dielsdorf, prot., d'Aarau. Fils d'Alfred ( -> 1). Frère d'Alfred ( -> 2). ∞ 1930 Martha Germann. Etudes de philosophie, d'histoire, d'histoire de l'art et de la littérature à Munich, Grenoble, Leipzig, Berlin et Zurich, doctorat ès lettres en 1913. Dans l'hebdomadaire Das Freie Wort, O. se signala, entre 1918 et 1920, par son opposition au traité de Versailles et à la Société des Nations. Cofondateur, éditeur et rédacteur en chef du mensuel Schweizerische Monatshefte für Politik und Kultur, il adopta dès 1921 une attitude germanophile et fut membre de la Ligue populaire pour l'indépendance de la Suisse. Il rencontra Hitler à Zurich en 1923. En 1929-1930, il rassembla de jeunes universitaires déçus par la politique dans le Club Oehler, au sein duquel mûrit l'idée de créer le Nouveau Front; O. y adhéra en 1931, bien que membre du parti démocrate zurichois. Il mit son mensuel à la disposition du Nouveau Front jusqu'à ce que le comité d'édition lui en retire la rédaction en 1934. O. édita dès lors les Nationale Hefte, de tendance frontiste, jusqu'en 1945. O. appartint au milieu dirigeant du Front national de 1933 à 1938 et rédigea les éditoriaux de son organe, Front. Le parti ayant officiellement renoncé à l'idéologie national-socialiste en 1938, O. fonda, avec des sympathisants, le Bund treuer Eidgenossen nationalsozialistischer Weltanschauung. En 1947, O. fut condamné à deux ans de réclusion pour mise en danger de l'indépendance nationale. Resté fidèle à ses convictions après la fin de la guerre, O. publia des articles dans le journal allemand néonazi Nation Europa et publia sa traduction du livre antisémite Nuremberg ou la terre promise de Maurice Bardèche, mis au pilon en France. Des tentatives de justification, des difficultés financières, des dépressions et la maladie assombrirent ses dernières années.


Fonds d'archives
– Fonds, AfZ
Bibliographie
– B. Glaus, Die Nationale Front, 1969
– W. Wolf, Faschismus in der Schweiz, 1969
– K.-D. Zöberlein, Die Anfänge des deutsch-schweizerischen Frontismus, 1969
– K. Urner «Die Gründung der "Schweizerischen Monatshefte für Politik und Kultur"», in Schweizer Monatshefte, 50, 1971, 1064-1078
– P. Maibach, Die zeitkritischen Inhalte von Hans Oehlers Publizistik bis 1920, mém. lic. Zurich, 1986

Auteur(e): Walter Wolf / AN