07/12/2004 | communication | PDF | imprimer

Gnosca

Comm. TI, distr. de Bellinzone, sur la rive droite du Tessin au débouché de la Riviera. 240 hab. en 1602, 258 en 1801, 195 en 1850, 280 en 1950, 514 en 2000. On ignore presque tout de l'habitat préhistorique de G. Au Moyen Age, la localité (Niosca), qui avait appartenu à la majorie (gastaldia) de Claro, fut au centre d'une querelle entre Côme et le chapitre cathédral de Milan (1198). Une sentence de 1202 assigna à Côme (rite romain) l'église Saint-Jean et celle dédiée aux saints Carpophore et Maurice sise au château de G. (situé toutefois sur le territoire de Gorduno). La paroissiale Saint-Pierre-Martyr figure quant à elle dans le pouillé du XIIIe s. des églises du diocèse de Milan (rite ambrosien). En 1335, G. apparaît parmi les communes du comté de Bellinzone, même si une partie de sa population resta encore longtemps soumise au chapitre de Milan, créant ainsi une situation de coexistence liturgique peu courante entre rites ambrosien et romain. Commune agricole située à la périphérie de Bellinzone, G. a connu un grand essor immobilier au cours des dernières décennies du XXe s.


Sources imprimées
MDT, série 2
Bibliographie
– Gilardoni, Inventario, 204-209
– V. Gilardoni, Il Romanico, 1967, 363-366

Auteur(e): Giuseppe Chiesi / MFR