Sessa, de

Famille de S., d'origine lombarde, attestée dans cette commune depuis le XIIIe s. avec le titre de Capitanei. Feudataire des Hohenstaufen, elle détenait le château de S., qui contrôlait le passage de la Tresa; l'empereur Frédéric II en revendiqua la propriété en 1240. Nombreux aux origines, les S. constituaient une corporation de nobles qui fut présente, avec l'assemblée des communiers (vicini), jusqu'à la conquête du territoire par les Confédérés. Apparentés aux Capitanei di Locarno (XIVe s.), ils possédaient le patronage de la chapelle Sainte-Ursule dans l'église Saint-Martin à S. Ils essaimèrent en Lombardie et donnèrent probablement naissance à la branche de Sala (Varèse), qui figure dans la liste des familles nobles de Milan de 1277. Les S. sont attestés pour la dernière fois à S. au début du XVIe s.


Bibliographie
– Schaefer, Sottocenere, 97-98
– F. Bertoliatti, Profilo storico di Sessa, 1942
– A. Lienhard-Riva, Armoriale ticinese, 1945

Auteur(e): Marina Bernasconi Reusser / AMC