Helfenstein, von

Famille noble attestée aux XIIIe et XIVe s., dont le château ancestral, non loin de Schwarzenburg sur la Singine, était déjà abandonné en 1270. Au début du XIIIe s., des comtes de H. sont mentionnés à quelques reprises dans des documents impériaux. On ne sait s'ils étaient apparentés à la famille issue du chevalier Otto (mentionné pour la première fois en 1239), dont les possessions se concentraient autour de Schwarzenburg, Köniz et Laupen et dont les membres étaient surtout des donzels. Wilhelm est cité comme bourgeois de Fribourg en 1270 et Peter (dont l'appartenance à la famille est incertaine) comme gardien du couvent des franciscains de cette ville en 1315. Une partie de la famille était bourgeoise de Berne, où Peter apparaît comme bourgeois (1306) et conseiller (1329). En 1345, Katharina, veuve du donzel Otto, fit don aux chevaliers teutoniques de plusieurs possessions dans la paroisse de Köniz à l'occasion de l'entrée dans l'ordre de son petit-fils Johannes. Par la suite, la famille n'est signalée que sporadiquement; Hensli fut bourgmestre de Fribourg de 1403 à 1405.


Fonds d'archives
– BBB (généal.)
– Coll. Schneuwly, AEF
Sources imprimées
FRB, 2-8
Bibliographie
HS, V/1, 161

Auteur(e): Georg Modestin / VW