Götzis

Ville autrichienne (Vorarlberg), autrefois à la frontière entre la Rhétie et l'Alémanie. 842 Cazzeses. Env. 1250 hab. en 1754, 10 449 en 2004. En 1406, les Habsbourg cédèrent le patronage à l'abbaye de Sankt Johann (sur la Thur), qui le vendit aux gens de G. en 1528. La commune fit partie du diocèse de Coire jusqu'en 1816. Elle reçut un droit de marché en 1694. Le tissage et la broderie à domicile pour le compte de fabricants saint-gallois furent florissants dès le XVIIIe s. Au XIXe s., l'industrie textile se développa massivement. Le phénomène des frontaliers, encouragé par le manque de bras en Suisse orientale, n'a cependant jamais pris beaucoup d'ampleur à G. En 1918, une majorité de citoyens (1428 contre 128) vota en faveur d'un éventuel rattachement à la Suisse.


Bibliographie
– W. Fehle, éd., Götzner Heimatbuch, 2 vol., 1988

Auteur(e): Karl Heinz Burmeister / DVU