Bludenz

Ville du Vorarlberg (A), aux confins du Montafon et de l'Arlberg. 14 443 hab. en 1998. Le village (première mention vers 842) et l'église Saint-Laurent (fondée par les Victorides, patronage de la prévôté de Coire jusqu'en 1803) sont un domaine royal concédé aux comtes de Bregenz, aux Montfort, et en 1258 aux Werdenberg, qui créent la ville vers 1265. Des religieuses d'Oetenbach (Zurich) fondent en 1278 le couvent de femmes de Saint-Pierre. Autrichienne en 1394 et en 1420, B. adhère en 1405 à la Ligue du Lac. Depuis le XVe s. elle exporte du bétail vers la Suisse (Saint-Gall, Tessin). Liaison ferroviaire avec Buchs (SG) en 1872. Siège de la filiale autrichienne de Suchard en 1888, d'une filiale de l'usine horlogère Obrecht de Granges en 1903. En 1919, B. fut la seule ville du Vorarlberg à voter contre le rattachement à la Suisse.


Bibliographie
Bludenzer Geschichtsblätter, 1-, 1987-
– M. Tschaikner, éd., Geschichte der Stadt Bludenz, 1996

Auteur(e): Karl Heinz Burmeister / PM