05/10/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Birwinken

Comm. TG, distr. de Weinfelden, née en 1995 de la fusion de la municipalité de B. et de cinq de ses communes locales (Ortsgemeinde): Andwil (TG), B. (village sur une terrasse du flanc sud du Seerücken, 2 km à l'est de la gare de Berg), Happerswil-Buch, Klarsreuti et Mattwil, tandis que la sixième, Guntershausen bei B. (auj. Guntershausen bei Berg) se rattachait à Berg (TG). 822 (?) Wirinchova, 1275 Birbichon. Ancienne municipalité: 1333 hab. en 1850, 1604 en 1888, 1407 en 1900, 1202 en 1941, 1261 en 1950, 1213 en 1990. Ancienne commune locale de B.: env. 210 hab. en 1722, 203 en 1850, 294 en 1888, 246 en 1950, 206 en 1950, 162 en 1990. Commune actuelle: 1216 en 2000.

Au XIVe s., B. relevait avec Dotnacht de la seigneurie assez distante de Spiegelberg (près de Weingarten). Après plusieurs changements de propriétaires, elle passa vers 1640 des Muntprat de Constance à la ville de Zurich; la basse juridiction de B., avec Dotnacht et une partie d'Oberriedt (comm. Erlen), releva de 1649 à 1798 de la seigneurie et du bailli de Weinfelden. Une église fut construite au XIIe s. au plus tard. La paroisse, attestée dès 1275, fut incorporée vers 1400 au couvent des augustins de Constance, qui la desservirent jusqu'à la Réforme (1529). Un prédicant fut d'abord engagé pour B. et son annexe Andwil, puis la paroisse perdit son indépendance en 1578, et devint une annexe de Langrickenbach. Les immigrants catholiques appartiennent à la paroisse de Berg depuis 1869. B. fut chef-lieu de cercle de 1803 à 1816. Au XIXe s., les cultures fruitières et l'élevage (fromagerie fondée en 1848) s'ajoutèrent à la céréaliculture. Une fabrique de tissu et trois ateliers de broderie occupaient 165 personnes en 1878, mais le déclin de l'industrie textile et la mauvaise desserte routière entraînèrent un fort exode au XXe s., de sorte que B. a conservé son caractère paysan, le secteur primaire offrant 63% des emplois.


Bibliographie
– J.J. Wälli, Geschichte der Herrschaft und des Fleckens Weinfelden, 1910, 209-215
– H. Brugger, Geschichte der Evangelischen Kirchgemeinde Langrickenbach und Birwinken, 1931

Auteur(e): Gregor Spuhler / AN