Mauren (TG)

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, distr. de Weinfelden, dans la municipalité (Munizipalgemeinde) de Berg de 1803 à 1994, depuis 1995 dans la comm. de Berg. Sise au pied sud-est de l'Ottenberg, M. comprend en outre les hameaux de Höggershard, Last et Unterhard. 1233 Muron. 385 hab. en 1850, 414 en 1900, 430 en 1950, 460 en 1990. Au Moyen Age, M. relevait des juridictions de Weinfelden (pour deux tiers), de Berg et de Bürglen. En 1460, quatre fermes passèrent aux cantons (hautes juridictions) qui se partageaient la souveraineté sur la Thurgovie. Vers 1600, des paysans purent racheter une partie de la basse juridiction de Weinfelden et constituer la juridiction dite de Häberlin, qui comptait douze fermes à l'origine et encore sept à la fin de l'Ancien Régime. Au spirituel, M. a toujours relevé de la paroisse de Berg. L'agriculture, la viticulture (jusque vers 1900) et les cultures fruitières cédèrent le pas, au cours du XIXe s., à l'élevage et à l'économie laitière (fromagerie en 1850). La commune procéda à des améliorations foncières en 1865 déjà. Le tissage du coton était florissant au XIXe s. En 1895, une institution pour enfants handicapés mentaux (actuelle école spécialisée) s'établit dans les locaux d'une fabrique de broderie tombée en faillite. L'apparition de villas en bordure du village dès les années 1970 n'a pas altéré le caractère rural de la localité.


Bibliographie
– H. Schalch, Dorf-Geschichte von Mauren, 1979
Thurgauer Tagblatt, 25.6.2003

Auteur(e): Erich Trösch / LA